0
Le sûr Chemin de l'Autonomie personnelle




Votre Nom:
Votre E-Mail:

«Qui ne veut pas être conseillé,
ne peut pas être aidé
0
- Benjamin Franklin -
0
«Qui se connaît, connaît aussi les autres,
car chaque homme porte la forme entière
de l'humaine condition.»
0
- Michel Eyquem de Montaigne - "Essais"  -

( Montaigne, Essais).




Le Site conseildevie.net
Un Flambeau éclairant votre chemin
0
Inscrivez-vous ci-dessous

0
0
00
"Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis-le.
Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque-le.
Celui qui ne sait pas qu'il sait, éveille-le.
Celui qui sait qu'il sait, écoute-le."

0
- Proverbe chinois -
«Marcheur, il n'y a pas de chemin,
le Chemin se fait en marchant
0
Vous qui êtes en quête d'un chemin sûr, soyez les bienvenus!

Le Conseil de Vie est une notion tout à fait nouvelle dans la francophonie. L'on pourrait la rapprocher du "coaching" en langue anglaise, que certains "coachs" n'ont pas éprouvé le besoin de traduire ou de reformuler mais ont conservé tel quel.

Pour notre part, plutôt que de "coaching" nous préférons parler de "conseil de vie" et ce pour plusieurs raisons.

Déjà, il s'agit là d'un concept français, ce qui est déjà préférable si l'on s'adresse à des Français. Ensuite et surtout, de notre point de vue, l'expression "conseil de vie" fait surgir une image plus juste de ce que nous souhaitons ici offrir.

En effet, "coach" évoque essentiellement des compétences intellectuelles, alors que "conseil de vie" s'adresse davantage à l'intériorité des êtres humains qui s'approchent. L'on est bien davantage dans le domaine du ressenti.

Afin d'éviter toute préjudiciable ambiguïté, l'expression "conseil de vie" doit, toutefois, elle aussi, être précisément définie. Il est, en effet, un proverbe qui dit: "Les conseilleurs ne sont pas les payeurs", de sorte que le conseil a parfois mauvaise presse. Pourtant, la liste des professions existantes faisant état de "conseillers" en tous genres s'allonge toujours plus, qu'il s'agisse des domaines de la banque, des assurances, de commerces en tous genres, d'automobiles, de conception et d'aménagement de la maison, etc., et cela est parfaitement bien admis.

La plupart des gens sont, en effet, conscients que la "vie moderne" est devenue très complexe, de sorte que plus personne ne peut, d'emblée, parfaitement maîtriser tous les domaines pour lesquels l'être humain moderne, surtout s'il est investi d'importantes responsabilités, doit quotidiennement prendre de nombreuses et importantes décisions.

Dans le domaine de la politique aussi, de même que dans celui de la justice, ceux qui sont en charge de prendre de nombreuses décisions d'importance sont conscients qu'ils n'ont pas, de prime abord, toutes les compétences et tous les éclairages nécessaires pour prendre des décisions qui puissent être qualifiées d'"éclairées" et qui soient donc justes et bénéfiques.

Le mot "éclairé" est ici instructif car si quelqu'un est éclairé c'est parce que l'éclairage lui vient d'ailleurs que de lui-même, donc de l'extérieur. Car si l'éclairage considéré vient de lui-même, donc de l'intérieur, l'on ne dit plus qu'il est éclairé l'on dit qu'il est "illuminé", mais, cette fois, c'est le mot "illuminé", qui, très souvent, aura des connotations péjoratives.

A condition de bien être compris, le conseil est donc nécessaire. Chacun doit juste veiller à ce que le conseiller reste à sa place et dans son rôle de conseiller et, dans la vie d'un tiers, ne devienne donc pas le décideur.

Les conseils - et, par conséquent, les conseillers - sont donc utiles afin de parvenir à {prendre} de bonnes décisions. Sans aides extérieures le chemin pour arriver à reconnaître le juste peut s'avérer très ardu et très long.

Avec l'expression "conseil de vie" c'est un très vaste champ comportant de fort nombreux domaines et sous-domaines qui est ici évoqué et embrassé. Cela englobe, en particulier, la vie personnelle, la vie professionnelle, la vie à deux, la vie familiale, l'éducation, les relations sociales, etc., etc.

Toutefois, ces "conseils de vie" n'englobent généralement pas les conseils spécifiquement techniques habituellement prodigués par de nombreux conseillers en tous genres dans tous les domaines de la "vie pratique". Pour de tels conseils pratiques suffit un savoir intellectuel. Par contre, pour pouvoir prodiguer d'utiles conseils de vie il faut soi-même avoir accumulé de riches et profitables expériences dans les domaines pour lesquels l'on se propose d'être une véritable aide à autrui.

Il y faut un Savoir qui dépasse le savoir partiel de l'intellect humain, un Savoir qui va bien au-delà de toutes les compétences universitaires ou autres acquises dans des établissements d'enseignement dispensant une instruction quantifiable, c'est-à-dire un Savoir né de l'expérience vécue personnelle. Seul un tel Savoir est à même de permettre de prodiguer d'utiles conseils de vie.

Ces "conseils" - qui sont, en fait, plutôt des questionnements adressés à l'intériorité du consultant - ne consistent nullement en des indications déterminées du style "Fais ceci" ou "Fais cela" mais sont  de puissants coups de projecteurs destinés à fortement éclairer telle ou telle partie du chemin à parcourir.

C'est ainsi que le si important libre vouloir du consultant est intégralement préservé, car le conseil de vie ne vise jamais à lui dire ce qu'il doit faire - ce qui serait équivalent à vouloir exercer une influence sur lui - mais uniquement à lui montrer toutes les options possibles d'un choix ainsi que toutes les conséquences prévisibles
en résultant.

Pour tout esprit humain, seule une décision librement prise peut lui être réellement et durablement profitable.

Inscription gratuite à la Liste "Conseil de Vie"

Voulez-vous vous saisir d'un Flambeau destiné à éclairer votre chemin dans l'Univers?
0
Alors remplissez le tout petit formulaire ci-dessous (deux champs seulement!); inscrivez-y, à votre guise, votre prénom ou votre nom complet ainsi que votre e.mail valide. [Votre adresse e.mail ne sera ni cédée ni vendue (encore moins!)].


Votre Nom:
Votre E-Mail: